Conte des animaux disparus



Conte de la pleine lune de décembre


Pleine lune qui a décidé de disparaître, 12 décembre 2019, Montricher

Il était une fois un temps où la Terre était peuplée d’animaux incroyables.


Il y avait en ce temps-là certains animaux que nous côtoyons encore aujourd’hui, mais il y avait aussi une multitude d’autres animaux qui ont disparus.


Mais en sommes-nous aussi sûrs ? Nous parlons souvent dans nos contes et légendes d’animaux mythiques dont nous n’avons même pas forcément de traces concrètes. Je pense à toutes les créatures qui peuplent nos contes, mythes, nos rêves et qui apparaissent dans différents films et dans différentes cultures. Il y a les dragons, les licornes, les centaures pour n’en nommer que quelques-uns.


Dans les films, ils sont plus vrais que nature, nous les créons sous forme de dessins ou de jouets et ils nous accompagnent ainsi.


Mais existent-ils ? Vivent-ils dans d’autres mondes ? Il y a des personnes qui, de nos jours, doutent de leur existence tout court ! Mais il fût un temps où leur présence à nos côtés était tout à fait normale…


Et si la vérité était beaucoup plus simple ? S’ils étaient toujours là, mais bien cachés ?


Invisibles à beaucoup, car il faut un super-pouvoir pour les apercevoir.


Pour les voir, il faut que l’âme agisse… il faut cesser de douter de tout et de tout le monde (et surtout de soi). Il faut être courageux et confiant. Il faut regarder avec son cœur et la dimension sacrée et cachée s’ouvre alors.


Ensuite il faut encore oser entrer dans cette autre dimension et regarder les merveilles qui sont là, juste sous nos yeux. Les licornes, les dragons et les centaures nous font alors des clins d’œil et ils se montrent.


Et quand on revient entièrement dans notre monde, il faut encore du courage pour accepter qu’une bonne partie des personnes nous regarde de travers quand nous racontons les merveilles aperçues.


Alors c’est ce qui arrive souvent aux enfants, qui les voient tellement facilement quand ils sont petits, nous finissons souvent par ne plus voir ces animaux fantastiques, nous nous coupons du merveilleux et de nos guides, nous ignorons les créatures mythiques, parce que c’est plus facile pour nous. Ils disparaissent alors pour de bon.


Mais heureusement pour les curieux, les courageux, les confiants en la vie (et le monde est peuplé de nombreux petits et grands habitants qui le sont) tout est à disposition à qui sait voir.


Chacun peut se relier aux animaux, qu’ils soient de légendes (bien cachés derrière un rocher ou sous une mousse) ou des compagnons de chair et d’os. Nous pouvons aussi en tout temps nous relier à nos compagnons animaux disparus, car ils ne nous quittent jamais vraiment.


Tous les animaux, ceux qui vivent à nos côtés, ceux qui nous font rêver, ceux que l’on peut deviner, ceux sans qui nous ne serions pas complets, nous accompagnent afin de nous amener la lumière nécessaire pour faire de notre monde un lieu sacré. Ils ouvrent nos cœurs.


Que tous les animaux de toutes les dimensions soient remerciés pour la lumière, la bienveillance et la joie qu’ils offrent au monde tout entier.


Je vous souhaite à tous de vous ouvrir aux merveilles qui peuplent ce monde après la lecture de ces quelques mots qui contiennent le pouvoir de réveiller le Magicien et la Magicienne en vous.


Que la dernière lunaison de l’année vous emmène à l’étape suivante, sur la spirale de la Vie…




© 2019/planète indigo - Sandra Massy - infoplaneteindigo@gmail.com - Suisse

  • Facebook
  • Instagram