Conte des gouttes d'éternité



Conte de la pleine lune de mai




Pleine lune du 18 mai 19


Il était une fois un tout petit insecte qui vivait sur Terre.


Ce tout petit insecte dormait le jour et s’affairait la nuit venue. Il appréciait la lumière de la lune qui l’éclairait mais il se languissait de la lumière dorée et scintillante du soleil.


Ce minuscule insecte se mit à rêver du soleil et de sa lumière. Chaque jour, il rêvait que le soleil venait le visiter, même pendant les nuits les plus noires.


Il rêva tellement fort que le soleil lui-même entendit cette prière dans l’âme du monde et il fût touché par l’aspiration du petit insecte. Le soleil trouvait lui aussi que même dans la nuit la plus complète, il devait y avoir une étincelle de lumière.


C’est ainsi qu’un soir, le soleil versa des larmes de lumière, en réponse à la demande du petit animal.


Depuis cette nuit, ces larmes de lumière volent, brillent, scintillent chaque nuit, dans une danse magique. Le petit insecte se transforma en luciole grâce au soleil.





Et depuis lors, les lucioles éclairent les nuits les plus noires. Elles célèbrent le soleil et sa lumière dorée tous les soirs et sur tous les continents.


Les lucioles réenchantent le monde en dansant et en tissant des toiles de lumière, telles des gouttes d’éternité étincelantes.



Gouttes d'éternité

© 2020/Planète Indigo - Sandra Massy - +41 79 647 91 24 - infoplaneteindigo@gmail.com - Suisse

  • Facebook
  • Instagram