Conte du cheval qui scella un pacte avec les hommes




Conte de la pleine lune d'avril

Pleine lune 19 avril 2019




Il était une fois, au pays des chevaux-rois, un cheval qui était prêt à partager ses fabuleux pouvoirs.






En ces temps immémoriaux, les chevaux étaient parmi les êtres les plus rapides, les plus puissants mais surtout les plus libres qui vivaient sur Terre. Ils pouvaient parcourir des distances incroyables et aller sur toutes les parties émergées de la planète. Ils équilibraient de leur présence le Ciel et la Terre.


Un jour, un jeune homme qui vivait dans les grandes plaines du pays des chevaux et qui les admirait chaque fois qu’il les voyait passer, vécu une expérience qui allait changer le monde.


Alors qu’il entendait au loin le martèlement de sabots d’un troupeau de chevaux sauvages, il voyait le nuage de poussière emmené par les chevaux se rapprocher. Il sentait l’énergie immense qui galopait vers lui et lorsque le troupeau passa devant lui, il se produisit quelque chose d’extraordinaire :


Son corps resta immobile, comme vidé de toute substance, mais son esprit rejoignit celui d’un cheval de la harde. Il devint ce cheval, son esprit se fondant dans le corps et dans l’esprit de ce cheval. Il galopa alors avec une force inouïe, il sentit tout son corps tendu vers un but mais tout en conservant son équilibre et ce malgré la vitesse. Il frémit sous la caresse du vent sur son corps, dans sa crinière et dans sa queue. Il dansa avec la Terre et il sentit sa connexion avec les étoiles qui souriaient de cette folle course d’où émanait une joie pure.


Il sentit sa connexion avec tous les chevaux du troupeau lancé au galop mais aussi avec tous les êtres vivants qu’il croisait. Il s’enivra d’air pur et il comprit ce qu’être libre voulait dire… Ne faire qu’un avec le monde tout entier !


Puis le troupeau ralentit, se remit au pas, mangea un peu puis but de l’eau à la rivière qu’ils venaient d’atteindre. Le jeune homme était encore sous le charme de ce qu’il venait de vivre mais il prenait de plus en plus conscience de l’esprit du cheval avec lequel il cohabitait dans ce corps massif.


-Waouh dit-il à l’esprit du cheval ! Quelle expérience tu m’as permis de vivre. Je n’ai pas de mots pour décrire cette course…


-Je suis content que tu aies aimé, répondit l’esprit du cheval. Cela faisait quelques temps que je t’avais vu nous observer et je me suis dit que ce serait peut-être intéressant de te prendre avec moi pour te montrer le monde avec mes yeux. Mais maintenant que tu as ressenti l’essence de ce que c’est que d’être un cheval, si tu as envie de revenir avec moi, tu pourrais simplement monter sur mon dos…


-Oh oui, dit le jeune homme, j’aimerais tellement pouvoir revivre cette expérience !


Le troupeau et le cheval revinrent sur leurs pas et le jeune homme pu réintégrer son corps. Et dès ce jour, régulièrement, le troupeau passait prendre le jeune homme pour qu’il puisse partager des moments de liberté du troupeau, sur le dos de ce cheval généreux. Le jeune homme lui racontait son monde et en retour le troupeau l’enivrait de liberté.


Jamais l’un d’entre eux ne dirigeait. Chacun était l’égal de l’autre. Ils partageaient un moment de partage, ils conversaient, se déplaçaient puis chacun repartait dans son monde.


C’est ainsi que, grâce à un cheval au cœur généreux, l’âme du monde a rêvé l’amitié entre les chevaux et les hommes. Et grâce à ce jeune homme curieux et confiant, les hommes peuvent rêver de monter « à cheval ».


Mais le pacte scellé en ces temps immémoriaux entre le peuple cheval et les hommes parlait d’honorer le Vent, la Terre et de danser ensemble, afin de s’enraciner dans les étoiles, en restant chacun libre de ses pensées et de ses mouvements.

Que ces paroles sacrées inspirent tous les cavaliers de la Terre car les chevaux sont toujours épris de liberté et dans leur immense générosité, ils continuent de partager avec nous leurs pouvoirs sacrés.




© 2020/Planète Indigo - Sandra Massy - +41 79 647 91 24 - infoplaneteindigo@gmail.com - Suisse

  • Facebook
  • Instagram