top of page

Laisser le temps et à la fois accueillir ce qui est


Les chroniques d’Une Follie (qui veille sur le jardin et qui taille les buissons…)



Planète Indigo


Nous voilà déjà (presque) à la fin du mois d’août, et je sens dans chaque instant passé dehors que nous avons bel et bien basculé dans la phase qui voit le soleil baisser.


En rentrant des quelques semaines que nous nous sommes permis loin du jardin et des animaux avec mon compagnons, je suis revenue avec un regard neuf.


J’ai été émerveillée de voir comment le temps fait son œuvre et comment aujourd’hui, vivent les juments et les poules.


Je me suis rappelée qu’en tant qu’humaine qui essaye d’être bienveillante et de bien faire, j’ai trouvé cette phase d’arrivée de Stella et Bianca incroyable et géniale à vivre mais aussi remuante, quand tout ne se passait pas dans la douceur et la simplicité.


Quand déjà un être vivant nous quitte, il laisse un vide, qu’il convient d’honorer et cela peut prendre du temps…

Je le vois à chaque fois que je le vis moi-même ou quand je communique avec des animaux décédés ou en fin de vie pour leurs gardiens.